12 avril 2017 Suzanne Sirois

La respiration de l’abeille – Bhramari

 

Il existe une panoplie de techniques de respirations que l’on nomme Prânâyâma qui font partie de la 4e branche du yoga. Un monde dès plus fascinant!

Bhramari, c’est comme un appel au temps doux du printemps, un rappel de l’éventuel retour des abeilles. 

Avant tout une technique de respiration, Bhramari est également un outil puissant de méditation.

De par le calme qu’elle instaure, la technique de respiration de l’abeille permet de réduire le stress, l’anxiété, l’agitation, le sentiment de frustration, la colère, l’hypertension artérielle et les migraines.

Bhramari améliore et fortifie la voix et contribue à éviter les maux de gorge.  Cette technique de respiration est aussi connue pour libérer les sinus et améliorer le sommeil, la concentration, la mémoire.

LA TECHNIQUE :              

  • inspiration longue et profonde en ujjayi (respiration du victorieux).

  • expiration lente, en produisant une sorte de bourdonnement venant du fond de la gorge.

2cbba9105b6b8550dec85d553d2358c7On peut utiliser Shanmukhi Mudra ou une variation de celle-ci en bouchant les oreilles à l’aide des pouces et en déposant les autres doigts sur le visage (yeux, nez, bouche) pour favoriser une intériorisation (voir le visuel).

Durant le mois d’avril, les professeurs de Yoga Rondeurs vous invite à la pratiquer de différentes manières. Personnellement, je la propose dans quelques postures durant la séance pour faire prendre conscience de la longueur de l’expiration qui diffère selon la posture, mais aussi dans un exercice de respiration dans la posture de la Table à deux pieds (dvipâda pîtham ou demi-pont) supportée dans le dos avec un bloc ou un traversin.

Il s’agira de prendre 12 respirations avec Shanmukhi Mudra en tentant d’expirer 2 fois plus longtemps qu’à l’inspiration (par exemple: Inspiration – 4 secondes et Expirations – 8 secondes).

Ensuite, en gardant Shanmukhi Mudra, on pourra revenir à notre respiration naturelle et observer le rythme respiratoire pour au moins 6 respirations conscientes.  Et continuer l’observation quelques temps en relâchant la Mudra.

Nous l’aborderons aussi dans les prochaines semaines avec des notes de musique… 

Bien hâte de vous faire découvrir cette technique!

Alors, comme ça guérit presque tout, il nous reste qu’à vous inviter à adopter Bhramari au plus vite.  Bonne semaine!

 

suzanne-yogaNAMASTÉ!

Suzanne Sirois

Professeur YOGA RONDEURS

 

 

Tagged: , , ,